L'APPEL DU ROY

Pêche : Mon expérience

Étant natif du Lac St-Jean, j'ai été initié assez jeune à la pêche.  Je me souviens d'avoir été à la pêche avec mon père, mes cousins et mes oncles dont plusieurs avaient des chalets autours du lac et/ou de l'un de ses affluents.  À cette époque, je ne pêchais que le doré et le brochet.  Mes oncles étaient même insultés lorsqu'on prenait une perchaude !


À l'adolescence, j'ai pêché dans le fleuve et la rivière Chaudière puisque je demeurais à Lévis.  Ce n'est qu'à l'age adulte que j'ai vraiment débuté la pêche à la truite mouchetée.


De la fin des années 1990 jusqu'en 2010, le pêche était secondaire pour moi, la chasse ayant pris une grande place dans ma vie.  Mais depuis 2010, le goût à la pêche a vivement repris et les opportunités de sorties de pêche sont elles aussi plus présentes.


Désormais, la pêche aux maquereaux dans la Baie des chaleurs est devenue un rendez-vous annuel pour moi à tous les mois d'août.  En 2016, j'entreprend la pêche au bar rayé en Gaspésie, dans le coin de Carleton.  Tout ca sans compter toutes les sorties de pêches à la truite gaspésienne en ruisseau aux alentours de mon camps de chasse.  De plus, j'ai la chance de pouvoir fréquenter la pourvoirie "Le club Trinité" en Mauricie où il y a la possibilité de capturer dorés, truites mouchetées et grises.


Mon objectif est de peaufiner mes techniques afin de vous les partager de vous accompagner dans vos voyages de pêche.

Sortie de pêche avec mon père au chalet de mon parrain sur la rivière Péribonka, presque à l'embouchure du lac St-Jean.  Je devais avoir 8 ou 9 ans sur cette photo.  Je me souviens d'avoir hurlé lorsque j'ai capturé le gros doré au centre de la "brochette" !